Le panier est vide

Les dents du bébé nageur

Nous avons à maintes reprises souligné que bébé nageur n’est pas le terme approprié pour l’éveil aquatique.
Aussi,  avec ce petit lien memo-technique vous vous en  souviendrez : l’enfant peut envisager réellement l’apprentissage de  la natation  quand il perdra  ses premières dents de lait.
En effet avant 4/5 ans, bébé nageur aura acquis un début d’autonomie dans un style hybride plus bras de brasse ou bras de petit chien.
En compagnie des parents ou du maitre nageurs dans le bassin  il pourra éventuellement se passer du maillot de bain bouée, pour se familiariser avec   l’eau. Mais quand maman ou papa ne sont pas dans la piscine, il est préférable que ce maillot de bain à flotteur : aide à la flottabilité ne  quitte pas l’enfant.
Vers 5 /6 ans il aura une force de propulsion conséquente dans ses jambes, la propulsion de la main et du poignet pourront aussi créer une bonne prise dans l’eau, la force de  propulsion des bras et avant-bras feront le reste, la coordination propulsion bras/ jambe se mettra en place. A cet âge il pourra également contrôler sa respiration dans et hors de l’eau. Et finalement envisager l’apprentissage de la natation en coordonnant propulsion des bras, propulsion des jambes et coordination de la respiration dans et hors de l’eau.
Restons quelques instants sur les dents de l’enfant puisque nous y sommes.
Perdre ses dents de bébé, c'est un joli passage, qu'il soit accompagné ou non d'une bienveillante petite souris !
Voici venu le temps des sourires à trous !
En quelques semaines et pendant quelques mois, les photos que vous prendrez de votre enfant seront assez épiques ...
Un sourire d'abord constellé de petits trous noirs, puis envahi par des dents qui semblent démesurées pour cette petite bouche, en particulier lorsque "les deux grandes pelles à tarte" prennent place ...