Tous les bébés possèdent un objet transitionnel ou « doudou » qui peut suivre l’enfant à travers son apprentissage de la vie. Le doudou est devenu fondamental dans le développement psychologique cognitif et intellectuel de l’enfant ; quelquefois c’est un simple édredon ou une couverture. Il nous arrive de nous demander comment les parents ont pu accepter que leur enfant ait une telle relation avec un objet transitionnel. On peut  facilement imaginer que tout simplement le doudou s’est installé dans les maisons suite à l’évolution de notre société et plus exactement au changement de statut social des femmes et des mères qui travaillent à l’extérieur, car finalement de savoir l’enfant rassuré rassure aussi les parents. Quand l’enfant va de la maison à l’école ,au séance de bébé nageur ,à la piscine pour des activitées aquatique d'éveil ou chez la nounou, le doudou devient un élément sécurisant et un lien nécessaire pour passer d’un monde à l’autre. Dans les écoles des enseignants ont installé une « boite à doudou »où les enfants déposent leurs « mascottes » quand ils jouent, dessinent ou font de la peinture..

Le doudou est aussi devenu un fabuleux support pédagogique pour l’apprentissage du langage, de la lecture et de l’écriture. Au contact d’albums et de romans mettant en scène les doudous, les enfants peuvent vivre par procuration leurs angoisses, et leurs peurs et les pacifier, tout en apprenant à aimer lire ; l’amour de la lecture passe forcement par des sujets privilégiés où le doudou est au centre de la démarche.